Défiscalisation, comment payer moins d’impôt

réduction d'impôtEn ce début 2017, vous avez trouvé l’addition de l’année dernière trop salée et vous aimeriez l’alléger un petit peu cette année ? Mais vous ne savez pas comment faire pour payer moins d’impôts ? Il existe pourtant plusieurs possibilités et plusieurs solutions pour alléger vos factures face à l’État. Des mécanismes simples parfois, des méthodes plus complexes d’autrefois, certaines faciles, d’autres demandant de l’investissement, voir des sacrifices importants. Grosso modo, vous n’avez que deux points de pression pour alléger votre facture. La première étant d’agir directement sur le montant de l’impôt a payer, en le baissant. La deuxième étant de réduire le montant des revenus imposables. Faisons un petit tour des méthodes de défiscalisation efficaces pour tous les particuliers.

 

Baisser le montant de son impôt sur le revenu

Vous pouvez faire baisser le montant de votre impôt grâce aux réductions d’impôts tout simplement. Il en existe deux sortes.

La première est la réduction d’impôt dit « one shot » c’est à dire qui ne marche qu’une fois par an et que vous devez renouveler chaque année. Elle a donc le désavantage de devoir vous faire renouveler tous les ans toujours les mêmes démarches administratives pour bénéficier de votre baisse de facture, tout comme les mêmes dépenses. Investir dans des PME est un bon moyen de faire réduire son impôt sur le revenu par exemple. Faire des dons est assez populaire également ; que ce soit à Médecins sans frontières ou au Téléthon, vos dons aux œuvres de charités sont déductibles de vos impôts ! Mais prenez quand même le temps de vous renseigner, certaines associations n’en bénéficient pas.

Payer moins d’impôt avec l’immobilier ?

La deuxième est la réduction d’impôt sur plusieurs années. Comme son nom l’indique, certains dispositifs et certaines lois permettent aux investisseurs de bénéficier d’un allègement de leurs impôts en contrepartie d’un investissement particulier dans un secteur bien précis. C’est par exemple le cas du secteur immobilier (la loi Pinel) où l’allègement de l’imposition dépend de la durée de votre engagement à mettre votre bien immobilier en location plutôt qu’à la vente (pour éviter la spéculation et favoriser la location) ou qu’à l’occuper vous-même. Toujours dans l’immobilier, la loi Malraux permet de faire de grosses économies fiscales si l’on entreprend des travaux afin d’effectuer la réhabilitation d’un bien immobilier ancien.

Vous pouvez également faire baisser le montant de votre impôt sur le revenu en bénéficiant d’un crédit d’impôt.

Défiscaliser avec le crédit d’impôt

A la différence de la réduction d’impôt, le crédit d’impôt a le très gros avantage de pouvoir vous faire gagner de l’argent. En effet, non content de baisser voir supprimer votre impôt, selon le montant du crédit, vous pouvez même être bénéficiaire ! Le crédit d’impôt est tout simplement un avantage fiscal qui n’est pas calculé en fonction du montant de votre impôt et qui s’apparente plus à une aide sociale qu’on vous accorde, à la différence qu’elle vient se déduire du montant de votre impôt et, si jamais le cas échéant, vous est versée en espèce sonnante et trébuchante si jamais le montant du crédit d’impôt était supérieure au montant de votre impôt lui-même.

Comment y accéder ? Avec quelques cas particuliers. Les principaux crédits d’impôts sont accordés pour les gens qui emploient des travailleurs à domicile en salariat : jardinier, baby-sitting, aide-ménagère etc… dans le but de favoriser l’emploi et baisser le taux de chômage. Également très connu, le crédit d’impôt pour travaux de rénovation énergétique. Il vous est attribué si vous installez des panneaux solaires sur votre toiture par exemple.

 

Diminuer le montant des revenus imposables

payer moins d'impôtPlusieurs méthodes existent pour diminuer le montant de ses revenus imposables.

Vous pouvez par exemple bénéficier de réductions fiscales. Mettre de l’argent sur votre plan épargne retraite cette année, vous fera également payer moins d’impôts cette année !

Une solution dangereuse, risquée et drastique est celle de se priver totalement de revenus. En toute logique, si vous ne gagnez rien, vous ne payez rien. Cohérent. Mais risqué. Il faut être certain d’avoir suffisamment de côté pour faire face à tout imprévu.

Certains revenus sont exonérés d’impôts, donc pas pris en compte dans vos revenus imposables. C’est le cas avec votre livret jeune, votre livret A ou encore votre PEL.

Une méthode assez simple et connue de tout chef d’entreprise, est celle de réinvestir ses gains dans son entreprise. En effet capitaliser au lieu de dilapider est une méthode assez simple, au lieu de vous verser un salaire vous réinjecter vos bénéfices dans votre entreprise et vous ne serez pas imposé sur ses bénéfices.